Fonctions de la carte relais SVXLink Card version 1.1 version 1.0 prototype

Les caractéristiques de la carte sont les suivantes

  • Dimensions 150mm x 100mm
  • Alimentation externe 12 Volts, alimentation 5 Volts du raspberry intégrée par LM2575 ou KIM055
  • 2 voies radio relais (RX et TX) ainsi qu'une voie d'intercommunication ou une voie Link
  • Ajustement des niveaux audio par potentiomètres (In/Out)
  • Connexions aux postes radio par pin (Dupont) ou connecteurs RJ12 (6P6C)
  • Isolation audio par transformateurs
  • Connexion aux cartes audio USB par connecteurs audio Jack stéréo ou par pin (Dupont)
  • Indicateur LED pour PTT et détection SQUELCH
  • Sélection de la détection SQUELCH normal ou inverse par cavalier
  • 4 sorties sur relais avec indication par LED
  • 4 entrées digitales
  • Protection par optocoupleurs des entrées et sorties digitales
  • 4 entrées analogiques (0-3,3 Volts)
  • 2 ports 1WIRE, Capteur de température DS1820
  • 1 port RS232
  • 2 ports I2C
  • Watchdog externe à durée paramétrable par straps soudés
  • Connexion 40 pin pour Raspberry Pi

La carte SVXLink Card alimente le Raspberry Pi par son connecteur 40 pins Les consommations relevées de la carte SVXLink Card sont les suivantes, pour une configuration avec une carte son USB (RX + TX):

  • En veille : 150 mA / 12V (soit 1,8W)
  • En émission : 200 mA / 12V (soit 2,4W)
  • 4 relais commutés : 350 mA /12V (soit 4,2W)
  • En émission avec 4 relais commutés : 390 mA/ 12V (soit 4,7W)

Fonctions principales

  • Logique de relais à base d'une carte Raspberry Pi et du logiciel SVXLink
    • Détection de réception Squelch (tension suivant une large plage admissible 0,7V à 12 V)
    • Indicateurs lumineux d'état (Squelch, PTT)
    • Interfaces audio isolées à niveaux réglables pour les 3 voies
    • Alimentation par source externe entre 9 et 12 Volts

Fonctions secondaires, optionnelles

  • 4 sorties de commutation relais 400Vac / 4kVA, avec indicateurs lumineux
  • 4 entrées d'états optocouplées
  • 4 entrées analogiques optocouplées et réglables (avec ponts diviseurs)
  • (ou) 2 entrées de mesures S-mètres (niveaux de signaux de réception)
  • Température d'environnement de la carte
  • Protection contre les arrêts inopinés (watchdog de redémarrage)
  • Mise à disposition du bus 1-Wire (2 connexions)
  • Mise à disposition du bus SPI (Serial Peripheral Interface)
  • Mise à disposition du bus I2C (2 connexions)
  • Mise à disposition du bus RS-232)
  • Mise à disposition des 4 voies GPIO restantes disponibles au Raspberry Pi

Fonctions du relais

Le logiciel installé est SVXLink également développé par un radioamateur ( SM0SVX). Le logiciel assure un grand nombre de fonctions. La carte SVXLink Card exploite ces fonctions. La configuration de SVXLink est modifiée ou complétée afin de permettre l'exploitation des fonctions secondaires de la carte:

  • Commutation des relais de puissance à distance, par voie radio (code DTMF tournant sécurisé)
  • Lecture du signal radio des stations utilisatrices
  • Annonce vocale des mesures locales
    • Température de la carte
    • Mesure analogique
    • Etat des entrées digitales

Mais pourquoi tout ça ?

Voici des exemples d’applications:

  • Le capteur de T° mesure la température ambiante de l’armoire relais, il pourrait très bien activer une thermo résistance pour maintenir les cavités à température ambiante. Indiquer cette température en vocal sur l’air.
  • Possibilité grâce au relais de commuter en petite puissance.
  • Possibilité de couper l’alimentation pour passer en mode batterie.
  • Les entrées analogique permettront d’avoir le S-mètre mais également de mesure la tension d’alimentation ou la tension de batterie, un relais pourra alors couper l’alimentation batterie pour les préserver.
  • On pourra connecter un écran LCD / GLCD, des boutons sur le port I2C, une réelle interface homme/machine qui affichera les états relais ou événements.
  • Les entrées numériques peuvent indiquées la présence secteur, l’ouverture de la porte du local.
  • L’installation vous enverra tous les soirs un rapport d’activités.
  • Une page html indiquant les mesures et l’état de toutes les Entrées/Sorties en temps réel.

Vous l’aurez certainement compris, les possibilités sont immenses et liées à votre imagination.

C’est très simple, il gère uniquement la commutation PTT et détection squelch ainsi que les mixages audio. Il gère également des interconnexions directs ou en passant par echolink et sa synthèse vocal.

Pour tout le reste c’est à nous, à vous de programmer. L’univers Linux va permettre tout ça, par exemple la partie affichage sera gérer par un petit programme qui ira lire les fichier LOG de l’application et l’affichera sur l’écran. Toutes les variables d’état ou de mesures peuvent être partagés entre les applications. L’utilitaire CRON peut permettre de programmer des scénarios à heure programmée, par exemple l’envoi d’un email à heure fixe avec les infos relais du jour.